La boulangerie : mode d’emploi
23/01/2017
Pocket Louvre: voir le Louvre en 1h30
13/02/2017
Tous

Le concept d’apéritif

Il y a pas mal de choses auxquelles il faut s’habituer quand on vit à l’étranger et connaître les us et coutumes de l’endroit où l’on vit est indispensable… surtout pour éviter les déceptions ! Comme pour le concept de café et de petit déjeuner que j’explique dans ce post, le concept d’apéritif est  une des choses à intégrer si on passe par Paris pour tourisme ou pour y vivre. Finit les apericena comme chez nous en Italie ! Ici on fait l’apéro ! Le concept d’apéritif à l’italienne ici n’existe pas !

Vous pouvez donc dire adieu au grignotage et aux amuse-bouche offerts avec votre boisson, dire adieu au buffet à volonté en échange d’une boisson un peu plus chère : ici on prend à boire et déjà c’est incroyable si on vous offre quelque cacahuète ! Parfois il faut carrément aller les demander au comptoir ! Si vous voulez manger c’est toujours payant, ainsi l’apéritif gardera sa signification originale d’apritivo, c’est à dire “qui ouvre”… l’appétit.

Arrivée à Paris j’ai dû m’habituer à cette absence de nourriture et me plier à payer très chers les célèbres planches de fromage et charcuteries pour accompagner mon verre de vin. Mais si jamais vous passez pour l’Italie sachez que l’apéro à l’italienne c’est une boisson TOUJOURS servie avec quelque chose à manger (bruschette, petits morceaux de pizza, olives, jambon, etc…), c’est automatique et c’est gratuit ! Et en plus pendant les heures du déjeuner et du dîner vous pouvez aussi faire les apericena (apéro dînatoire) : on paie la boisson un peu plus chère (normalement entre 9€ et 10€) et on a accès à un buffet à volonté. Ce n’est pas du grignotage, il s’agit de vrais plats cuisinés (pâtes, légumes grillés, salades, brochettes, etc…).

Pour ce qui regarde les boissons j’ai par contre découvert avec plaisir le Kir qu’en Italie n’existe pas, mais si mon italianité a besoin de réconfort je vais sans doute à la recherche de Spritz qui est pour moi THE apéritif italien, je l’adore !

Quand je suis arrivée en France personne ne le connaissait encore et j’avoue que je préférais quand il était inconnu car aujourd’hui il est très à la mode mais, hélas, presque toujours mal dosé, considéré comme un cocktail (avec le prix qui va avec !) alors qu’il s’agit d’un apéritif, et très rarement proposé avec du Campari (perso je préfère). Et oui les Français, cette boisson s’appelle Spritz Apérol OU Spritz Campari, alors inutile de me regarder avec un air dégoûtés quand je demande cette variante, c’est vous qui vous trompez ! ;-p Heureusement la communauté italienne à Paris est immense et si besoin ils ne manquent pas les endroits où retrouver mes origines… et boire un vrai Spritz !

Mais au final je dois avouer que, comme pour beaucoup d’autres choses, une fois compris le mécanisme de l’apéro, on oublie facilement nos anciennes habitudes. En plus lapericena est quelque chose qui, finalement, me manque à moitié : si je veux seulement boire un verre je ne serai pas obligée de payer comme si je profitais du buffet, et si j’ai envie de dîner après, je n’aurai pas l’appétit coupé par toutes les bonnes choses qui ne m’entoureront pas ! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.