La fête des vendanges et les vignes de Paris
08/10/2018
Comment immatriculer une voiture européenne en France
29/10/2018
Tous

Les plats français Vs les plats italiens

Cet article peut avoir l’air bizarre, mais quand on part à l’étranger et on va pour la première fois au resto il pourrait s’avérer très utile ! Bien évidemment l’article est né pour expliquer aux italiens qui arrivent à Paris comment fonctionnent les plats en France, mais pour une fois je vais faire l’inverse ici dans la version française : je vais donc déchiffrer une carte italienne à partir d’une carte française, vu la mode croissante pour la nourriture italienne et celle d’utiliser des mots italiens complètement au hasard ! :-p

Ah, j’oubliais, le mot d’ordre de ce post est quantité ! L’italien mange en moyenne beaucoup plus que le français, mais c’est chose connue !

L'entrée

ANTIPASTO

L’entrée correspond plus ou moins à l’antipasto. Pas de salade dans les assiettes italiennes (qu’on ne mange qu’en accompagnement) et plein d’autres choses ! L’antipasto peut être très copieux et si l’on fait pas attention peut gâcher tout le repas car on n’aura plus faim après !

Ça me rappelle la fois où j’ai invité mes potes français en Italie chez mes parents et après l’antipasto, quand ma mère à dit “On passe à table?”, ils ont tous écarquillé leurs yeux et exclamé “AH ! Ce n’était pas ça le dîner ? Mrd !”.

Le plat qui n'existe pas

IL PRIMO

En Italie existe un plat qui ouvre tous les repas (ou presque) et qui s’appelle PRIMO ( = premier plat) : la pasta bien évidemment ! Je ne veux absolument pas ouvrir le vase de Pandore en parlant des pâtes, mais je vous laisse juste quelque infos fondamentales à bien, bien, bien, bien retenir :

  • Si vous voulez faire plaisir à un italien et (faire semblant de) lui préparer des pâtes, pitié n’achetez pas Panzani !!
  • Oui oui, un (très) bon plat de pâtes n’est pas forcement noyé dans la sauce.
  • Si vous mettez de la crème fraîche dans vos pâtes, vous aurez ensuite l’interdiction de dire que vous avez préparé un plat italien car en Italie la crème fraîche n’existe pas !!
  • Si vous lisez la mention fondantes sur un paquet de pâtes, fuyez !!
  • Des pâtes trop cuites et sans condiment comme accompagnement ? Non merci !
  • NON, ce n’est pas FACILE de préparer un bon plat de pâtes !!

OK, J’ARRÊTE ! :-p 

Plat et accompagnement

SECONDO E CONTORNO

En France plat et accompagnement sont le plat principal et ils sont toujours (ou presque) servis ensemble, alors qu’en Italie on peut tout à fait commander un plat (secondo = deuxième plat) sans accompagnement ou, à l’inverse, ne commander que l’accompagnement si après les pâtes notre estomac est déjà très bien rempli. ;-p

Comme secondo vous avez viande et poisson (classique), et ensuite un million de variantes et plats de tout type. Si vous êtes végétariens (comme moi) en France vous aurez la vie très dure (aucune fantaisie culinaire et manger de la viande à tous les repas c’est juste considéré normal !), alors qu’en Italie vous trouverez TOUJOURS votre bonheur et vous n’aurez presque jamais besoin de faire attention à la carte avant d’entrer dans un resto (j’en parle ICI).

Il contorno (=accompagnement) peut être commandé tout seul et la liste des accompagnements disponibles est séparée sur les cartes. Comme contorni classiques vous pouvez trouver : salade, légumes cuits, légumes grillés, frites (mais jamais si bonnes que les frites française !), et surtout vous ne trouverez JAMAIS des pâtes au beurre hyper cuites!

Les sauces

Le français ne conçoit pas un plat sans sauce et il est très fort à les préparer ! Il y en a de tout type et pour tous les goûts ! Pour les plats italiens par contre vous avez moins de choix, mais celle qui crée toujours un petit déséquilibre culturel est surement la vinaigrette : nos salades sont en fait assaisonnées avec huile d’olive, vinaigre et sel, mais chaque ingrédient est séparé et vous trouverez toujours sur la table les trois petites bouteilles pour ajuster le condiment à votre goût.

Dernièrement j’ai passé le test de franchitude pour moi le plus difficile au monde : on m’a demandé de préparer une vinaigrette pour une table d’une trentaine de français ! Après quelque minute de panique j’ai finalement improvisé et j’ai réussi le test avec une très bonne vinaigrette ! Comme quoi, un italien ne pourra JAMAIS se tromper en cuisine, c’est gravé dans notre ADN, sauf si les trente personnes en question ont menti pour me faire plaisir ! 😀

Le dessert

Il DOLCE

A la fin du repas arrive le dessert. En France ce mot peut vouloir dire gâteau/tarte/crème, yaourt et/ou fromage blanc ou plateau de fromage. En Italie par contre le dessert à la fin du repas c’est un gâteau ou éventuellement le fromage (mais seulement dans certaines région au Nord) et vous ne trouverez jamais de yaourt (qui est plutôt pour le petit déjeuner ou le goûter) et le fromage blanc (qui n’existe pas).

Le café

Pour ce sujet je vous invite à lire cet article sur le concept de café en France, mais je voudrais ajouter qu’il faudrait exporter en Italie le café gourmand, pour moi l’invention la plus géniale de tous les temps !

Et voilà, cela dit, je vous souhaite un buon appetito !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.