Comment immatriculer une voiture européenne en France
29/10/2018
Les bouillons parisiens : les cantines populaires Art Nouveau
12/11/2018
Tous

La voiture à Paris

Photo by Ashley Elena from Pexels

J’ai appris à conduire à Rome et les Romains me donneront raison lorsque je dirai que si vous savez conduire à Rome, alors, vous pouvez conduire partout (au moins en Europe!). Cela dit, perso je n’ai jamais eu de voiture à Paris car, justement habituée à Rome, j’estime qu’ici c’est assez inutile, mais il m’arrive de conduire de temps en temps ici.

Malgré l’énorme quantité de voitures, à mon avis il est très facile de conduire à Paris, même s’il est un peu frustrant d’avoir des feux tous les deux mètres, tout comme de faire face à l’agressivité des conducteurs qui n’attendent rien d’autre que vous fassiez une petite erreur pour pouvoir copieusement vous insulter afin de décharger sur vous leur frustration.

A Rome pas besoin d’attendre l’erreur, on s’insulte avec créativité et sympathie pendant deux secondes (comme un simple bonjour), et puis c’est fini. Ici l’insulte dure longtemps, le temps d’évacuer les 9 années de psychanalyse que l’on n’a pas pu se permettre, faute de budget ! :-p

A part cela, comme je vous le disais, conduire ici à mon avis c’est très facile pour la simple raison que TOUS (ou presque) respectent les règles établies. Je vous invite à prendre en compte le fait que ce post est très très très subjectif, ehehehe.

Voici quelques grosses différences entre la conduite romaine et parisienne (je ne dis pas “italienne” parce que je ne veux pas généraliser).

  1. lorsque l’on met son clignotant, les voitures vous laissent passer ;
  2. lorsque vous avez la priorité,  vous n’avez pas besoin de la prendre de force en brandissant un cric par la fenêtre (histoire vraie, je l’ai fait !) ;
  3. lorsque le feu devient orange, cela ne veut pas dire: “Dépêchez-vous de passer avant que je ne passe au rouge” mais “Ralentissez avant que cela ne passe au rouge et arrêtez-vous” ;
  4. ces étranges bandes blanches au sol servent à faire passer les piétons c’est-à-dire les gens qui sont à pied. Vous ne devez pas slalomer en les évitant, mais vous devez vous arrêter et les laisser passer. Si toutefois ils ne traversent pas sur les bandes, vous avez le droit de faire semblant de ne pas les avoir vus et de les tuer parce qu’ils n’ont pas respecté les règles ! Maudits piétons ! ;-p
  5. à Paris ne savent pas se garer ! C’est scientifique, j’en ai vu de toutes les couleurs, parfois je m’arrête regarder les chef d’oeuvre en cours. Cela dépend peut-être du fait qu’ici les parkings créatifs ne sont pas autorisés et donc les automobilistes ne sont pas entraînés (moi je faisais des super parkings au millimètre près à Rome ! Et j’en étais trop fière !).

En plus des us et coutumes, faites attention parce qu’à Paris est en vigueur une règle spécifique : sur le périphérique, celui qui y entre par la droite, a la priorité !

Voilà, je suis curieuse de connaître votre avis sur ce sujet et, surtout, de  partager des opinions avec des non-romains. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.