Les Afterhours à la Bellevilloise – 2 entrées à gagner !
17/04/2017
Ma Nuit des Musées 2017
05/06/2017
Tous

Les sirènes du mercredi

Si vous habitez en France, il y a un événement un peu bizarre auquel on prend rapidement l’habitude : le premier mercredi du mois, à midi pile, on entend le son inquiétant des sirènes de guerre ! La première fois que je les ai entendues j’étais très inquiète, j’avais l’impression d’être dans un film! J’ai alors demandé à un ami à l’Université (eh oui ! J’étais jeune ! Eheheh), qui m’a expliqué qu’on fait sonner les sirènes une fois par mois pour les tester, comme ça, en cas de besoin, on est sûrs qu’au moins le signal fonctionne !

Mais voyons ça un peu plus en détail.

Les sirènes, pourquoi ?

Ce réseau, hérité de la seconde guerre mondiale, a été conçu au départ pour alerter les populations d’une menace aérienne (bombardement classique ou nucléaire), et peut être utilisé lors d’un accident majeur ou d’une grande catastrophe. Les sirènes du RNA (Réseau National d’Alerte), 4500 dans toute la France, permettent d’attirer rapidement l’attention des populations pour qu’elles prennent les mesures de sauvegarde appropriées.

Comment reconnaître le signal ?

La France a défini un signal unique au plan national. Il se compose d’un son modulé, montant et descendant, de trois séquences d’une minute séparées par un silence de cinq secondes. Il ne peut donc pas être confondu avec le signal d’essai d’une minute seulement, diffusé à midi le premier mercredi de chaque mois. La fin de l’alerte est annoncée par un signal continu de 30 secondes.

Bref, si vous entendez les sirènes, qu’il n’est pas le premier mercredi du mois et que le signal dure plus d’une minute, barrez-vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.