Les journées du patrimoine – 21 et 22 septembre
17/09/2019
Noël à Paris
23/11/2019
Tous

La Nuit Blanche à Paris

L’arrivée du mois d’Octobre et de l’automne a toujours été et ça restera pour moi synonyme de Nuit Blanche, car la première édition fut en 2002, année de mon arrivée à Paris, et car ce fut la Nuit Blanche qui m’accueillit trois jours après mon débarquement dans la capitale.

Encore étourdie par le voyage, par la première arnaque (un taxi abusif à l’aéroport), par l’inscription à l’Université, par le fait de vivre en 20m carrés avec deux autres colocataires, assoiffée de nouvelles connaissances et de nouvelles expériences, en ce mois d’octobre 2002 Paris m’accueillit dans sa somptuosité nocturne, ses lumières, ses spectacles d’avant-garde, dans un mélange de sons et lumières colorées auxquelles je n’étais absolument pas habituée !

Chaque année donc, le premier samedi d’octobre, j’essaie de ne pas rater cet événement né à Paris et qui s’est propagé ensuite dans plusieurs villes d’Europe.

Le thème de cette année

Chaque année l’organisation de la Nuit Blanche est confiée à un.e Directeur.trice artistique différent.e, qui choisit une thématique et sélectionne les oeuvres et les artistes. Cette année, sous la Direction artistique de Didier Fusillier, la Nuit Blanche sera sous le signe de la mobilité : artistes, oeuvres et public seront invités à circuler dans Paris et dans les communes voisines (par exemple une portion du périphérique sera fermée aux voitures et transformée en vélodrome, et une grande parade d’oeuvres d’art traversera la ville de la place de la Concorde à Bastille.

Deux petits conseils très personnels

Je vous rappelle que le concept de la Nuit Blanche est extrêmement artistique : il s’agit d’une nuit de promenade à la découverte des installations proposées en suivant le thème. Si vous cherchez la fiesta, passez votre chemin; 😉

Comme chaque événement qui fait bouger les foules (et la Nuit Blanche en fait bouger toujours plus), préparez-vous à être patients et aux files d’attente, are file, étudiez bien le programme à l’avance, prévoyez un parcours bien définit et essayez d’éviter les installations dont on parle le plus ! Si vous ne voulez pas attendre dans une file, idem, passez votre chemin. 😉

Pour en savoir plus sur la Nuit Blanche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.