Noël à Paris
23/11/2019
Le Réveillon du 31 à Paris
18/12/2019
Tous

Pourquoi en français on dit “faire grève” ?

Jeudi prochain 5 décembre 2019 la France entre en grève pour une période indéterminée !

Tout le monde le sait depuis des semaines et tout le monde est en train d’essayer de s’organiser pour se déplacer sans transports en commun : ça va être un joli bordel qui me rappellera mon ex vie à Rome, où les transports n’existaient pas… par défaut ! :-p

Mais savez-vous d’où vient l’expression “faire grève” ?

Le mot “grève” vient probablement du mot Gaulois “grava”, désignant du sable grossier (une sorte de gravier).

Au XII° siècle, la partie sur la rive droite de la Seine où se trouve actuellement l’Hôtel de Ville de Paris était appelée “place de la Grève” car les berges du fleuve très proches étaient submergées de sable très épais.

Cette place était un lieu où les exécutions étaient très fréquentes et entre deux sentences, les ouvriers au chômage se réunissaient et les patrons venaient les chercher en fonction de leurs besoins en personnel. L’expression “être en grève” signifiait donc “être sans travail”.

L’expression “faire grève” telle qu’on la connait aujourd’hui est apparue au XIX° siècle lorsque des ouvriers, exploités par des patrons peu scrupuleux, ont décidé d’abandonner le travail et de “se mettre en grève” en se réunissant sur la place du même nom.

Vous savez tout maintenant ! Bonne chance pour les prochaines semaines, râlez et défoulez-vous sur qui vous voulez (ce que je ferai moi aussi bien sûr), mais toujours en gardant bien en tête que pour avoir ce sacro-saint droit il a fallu des années de durs combats. Je dis ça je dis rien. :-p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.