IP part en vacance !
12/07/2018
Infographie – le jeu du domino administratif
03/09/2018
Tous

Rendez-vous avec la tribu Malaussène – itinéraire Daniel Pennac

Il y a quelque mois j’ai eu l’honneur et l’immense joie de rencontrer Daniel Pennac (mon idole indiscutable !), venu présenter le dernier roman de Silvia Avallone à la Maison de la poésie, à l’occasion du Festival Italissimo. Je suis rentrée chez moi chargée d’adrénaline, avec sous le bras mon exemplaire de La fée carabine vieux et mal en point à cause des milles lectures, signé par le maître !

Vu que Pennac est le fil rouge de ma vie parisienne, j’ai décidé de vous proposer aujourd’hui un itinéraire qui lui est spécialement dédié, mais seuls pourront l’apprécier ceux qui ont lu au moins La fée carabine (et si vous ne l’avez jamais fait, je vous conseille de le faire tout de suite !).

Vous pouvez retrouver cet itinéraire et d’autres dans le livre Parigi Low cost, que j’ai publié en 2015 (en italien). Tarifs et adresses précis (genre bars, restaurants ou hôtels) ne sont plus à jour bien évidemment, mais tout le reste est valide ! 🙂

Partons à la découverte des endroits mythiques décrits par Daniel Pennac dans certains des romans de la saga Malaussène !

ALERTE SPOILER : si vous ne connaissez pas les Malaussène et vous voulez les découvrir, sachez que dans l’itinéraire ci-dessous vous avez pas mal de spoilers sur les différents romans. Je vous aurai prévenus ! :-p
  1. Départ à la rue du Temple, où au numéro 85 vit Julie Corrençon, journaliste et grand amour de Benjamin Malaussène.
  2. Sur la même rue on trouve aussi Le BHV Marais, qui est très probablement le centre commerciale plein de bombes où Benjamin travaille comme bouc émissaire dans le premier roman, Au bonheur des ogres.
  3. Du BHV Marais le bus 69 vous amènera à la place Léon Blum, souvent traversée en voiture par les différents personnages qui se dirigent vers Belleville. Sur la place se trouve la Mairie du 11ème arrondissement où, dans La fée carabine, on donne une medaille à Semelle pour ses 50 ans de service comme cordonnier.
  4. De la place Léon Blum, à pied ou avec un bus, remontez la rue de la Roquette jusqu’à croiser à gauche la rue de la Folie-Regnault : au numéro 78 se trouve la maison de la tribu Malaussène.
  5. En avançant un peu, au 101, avenue de la République, se trouve le Lycée Voltaire, école fréquentée par Malaussène et Hadouch, son meilleure ami, dans leur jeunesse.
  6. Plus loin, vers l’Est, vous arriverez au cimetière du Père-Lachaise que je vous conseille de visiter, même s’il ne fait pas vraiment partie des aventures des Malaussène.
  7. Du Père-Lachaise part le boulevard de Ménilmontant qui, après quelque arrêt de métro, dévient le boulevard de Belleville. Ici se concentrent la plupart des endroits décrits dans La fée carabine : au carrefour avec la rue Jean-Pierre Timbaud la petite vieille, au tout début du livre, tire sur l’inspecteur Vanini ; au numéro 88 et 102 La Goulette et Les lumières de Belleville (qui ont changé de nom), les restaurants fréquentés par Simon le Kabyle et Mo le Mossi ; et de l’autrte côté du boulevard, Le Zèbre de Belleville, le dernier cinéma du quartier et quartier général de la tribu Malaussène dans Monsieur Malaussène.
  8. Du boulevard, à peu près au niveau du métro Couronnes, part la rue de Pâli-Khao où Stojil charge dans le bus la veuve Dolgorouki et l’inspecteur Van Thian déguisé en veuve Ho, pour les amener à s’entraîner dans les catacombes.
  9. En remontant encore le boulevard de Belleville, sur la droite vous croiserez la rue Ramponeau : c’est ici qui se trouve le Commissariat de Police très fréquenté pendant toute la saga.
  10. Avant d’arriver au Commissariat, la rue Ramponeau croise la rue de Tourtille où se trouve l’appartement des veuves Dolgorouki et Ho (alias Van Thian).
  11. Prenez la rue Tourtille vers le nord, tournez à gauche sur la rue de Belleville : à partir d’ici descendez (rue de Belleville devient rue du Faubourg du Temple) jusqu’à croiser avenue Parmentier au niveau du métro Goncourt : c’est ici que la veuve Ho/Van Thian essaie d’attirer l’attention des malfaiteurs en demandant une considérable somme d’argent à un distributeur de billets, et rencontre Simon le Kabyle et Mo le Mossi qui au contraire l’escortent jusqu’à chez elle pour la protéger de l’égorgeur de petites vieille qui rode dans le quartier.
  12. En marchant sur l’avenue Parmentier vers le Nodr, vous arriverez à l’hôpital Saint-Louis où, bouquin après bouquin, se retrouvent pratiquement tous les personnages de la tribu Malaussène.

Pour la durée de l’itinéraire je vous conseille de prévoir au moins une demi journée et de prévoir aussi une belle promenade/visite au Père Lachaise !

Informations utiles

  • Le BHV Marais • 52, rue de Rivoli • Métro: Hôtel de Ville (ligne 1, 11)
  • Mairie du 11° arrondissement • 12, place Léon Blum • Métro: Voltaire (ligne 9)
  • Chez la tribu Malaussène • 78, rue de la Folie-Regnault • Métro: Père Lachaise (ligne 2, 3)
  • Lycée Voltaire • 101, avenue de la République • Métro: Père Lachaise (ligne 2, 3)
  • Cimetière du Père-Lachaise • Accès : 16, rue du Repos; 8, boulevard Ménilmontant; 71, rue des Rondeaux  • Métro: Père Lachaise (ligne 2, 3), Philippe Auguste (ligne 2), Gambetta (ligne 3, 3bis)
  • Le Zèbre de Belleville • 63, boulevard de Belleville • Métro: Belleville (ligne 2, 11), Couronne (ligne 2)
  • Arrêt du bus de Stojil • rue Pâli-Khao • Métro: Belleville (ligne 2, 11), Couronne (ligne 2)
  • Commissariat de Police de Belleville • 46, rue Ramponeaux • Métro: Belleville (ligne 2, 11), Couronne (ligne 2)
  • Chez les veuves Dolgorouki et Ho • rue de Tourtille • Métro: Belleville (ligne 2, 11), Couronne (ligne 2)
  • Distributeur de billets du Crédit Agricole • 135, avenue Parmentier • Métro: Goncourt (ligne 11)
  • Hôpital Saint-Louis • 1, avenue Claude Vellefaux • Métro: République (ligne 3, 5, 8, 9, 11), Colonel Fabien (ligne 2), Jacques Bonsergent (ligne 5), Goncourt (ligne 11)
  • Festival Italissimo: www.italissimofestival.com
  • Maison de la poésie: www.maisondelapoesieparis.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.