Le concept de temps
19/03/2018
Une balade à Provins
23/04/2018
Tous

Le statut du micro-entrepreneur : qu’est-ce que c’est et comment s’inscrire

Enfin j’ai trouvé le temps d’écrire cet article que je gardais au chaud depuis longtemps ! Aujourd’hui je vous parle du statut de Micro-entrepreneur (l’Auto-entrepreneur d’avant), c’est à dire le statut qui m’a permis (et qui me permet encore) d’exercer mon activité de Facilitateur de vie de manière simple et sans trop de paranoïas fiscales/comptables/mathématiques, car je suis vraiment nulle avec les chiffres ! :-p

Pendant mes recherches pour rédiger cet article je suis tombée sur la chaîne Youtube de l’URSSAF (l’épouvantail bureaucratique de tout employeur et travailleur indépendant) et que j’ai trouvé étonnement clair et bien fait ! J’ai donc décidé de puiser l’inspiration dans la vidéo que je vous ai mis en couverture, en ajoutant bien sûr tous les éléments propres à notre condition d’étrangers en France.

Avant de commencer je remercie donc l’URSSAF pour l’aimable courtoisie ! :-p

C’est parti ! 


1

QU'EST-CE QUE C'EST UN MICRO-ENTREPRENEUR

Un micro-entrepreneur est une boîte, mais la boîte c’est toi ! C’est un travailleur indépendant, mais qui bénéficie d’un régime fiscal et social simplifié par rapport à d’autres types de travailleurs indépendants : en premier lieu l’absence de TVA (qui peut s’avérer avantageuse ou pas, selon ton activité).

2

QUI PEUT DEVENIR MICRO ENTREPRENEUR

Tout le monde peut devenir micro-entrepreneur (salariés, retraités, étudiants, chômeurs, etc…), il suffit que la profession que tu veux exercer ne soit pas réglementée. ICI tu trouveras une liste des professions réglementées. Cette activité peut être principale (c’est à dire que tu ne feras que ça), ou secondaire (c’est à dire que tu continues en parallèle par exemple à avoir un emploi salarié).

3

A QUOI SERT DE CRÉER UNE MICRO-ENTREPRISE

A plein de chose :  tester ton projet, démarrer une nouvelle activité, ou tout simplement avoir des revenus complémentaires. Mais attention, car ce statut n’est pas adapté à toutes les activités, donc étudie très bien toutes les conditions avant de t’inscrire !

4

QUELLE SONT LES ÉTAPES A SUIVRE POUR DEVENIR MICRO-ENTREPRENEUR

  1. Devenir micro-entrepreneur est très rapide, il suffit de faire son inscription en ligne sur le site de l’Autoentrepreneur (lien à la fin du post). Mais malgré tout ait l’air très simple et immédiat, je te conseille de ne pas prendre à la légère cette étape, car comme d’habitude avec l’administration française, si tu te trompes ou tu changes d’avis ce sera beaucoup plus compliqué de faire les modifications !
  2. Une fois l’inscription en ligne faite, tu recevras après quelque jours le certificat INSEE avec ton numéro SIRET. C’est un document très important à conserver et grâce à ce numéro tu pourras commencer à facturer tes clients.
  • Si tu es étranger, pour remplir la partie sur l’assurance maladie je te conseille de bien étudier comment fonctionne l’‘assurance maladie en France. Sache que si tu n’as pas de carte vitale, le fait de t’inscrire comme micro-entrepreneur activera toutes les démarches pour en avoir une,  mais il faudra les suivre de près si tu ne veux pas rester bloqué.e !
  • Chaque créateur peut bénéficier de l’ACCRE, une aide pour payer moins de cotisations les premières années de son activité (lien à la fin du post).
5

QUELLES SONT TES OBLIGATIONS

  1. Déclarer ton CA (Chiffre d’Affaire), c’est à dire ce que tu gagnes. Tu ne peux pas déduire la TVA car tu ne la paie pas, et tu dois déclarer ce que tu as encaissé et pas les bénéfices sans les dépenses. Tu peux choisir de le faire une fois par mois ou tous les trimestres, et même si tu as gagné ZERO EUROS il faut quand même faire la déclaration (au risque de te faire radier) !
  2. Payer tes cotisations. L’avantage de ce statut c’est que les cotisations sont légèrement moins importantes par rapport à d’autres statuts et que si tu gagnes 0€ tu paies 0€.
  3. Ouvrir un compte en banque séparé. Il est obligatoire d’avoir un compte séparé, mais il n’est absolument pas obligatoire d’avoir un compte professionnel (même si les banques essayeront de t’en vendre un très cher !). Il suffit tout simplement d’ouvrir un deuxième compte personnel où tu effectueras tous les mouvements liés à ton activité. Pour savoir comment ouvrir un compte en banque français, CLIQUE ICI.
6

AVANTAGES ET DÉSAVANTAGES DU STATUT MICRO-ENTREPRENEUR

Cette partie est totalement subjective, je vous fais une liste très personnelles des mes pros et cons pour pouvoir vous donner des idées, mais comme d’habitude lisez lisez lisez et renseignez-vous !

AVANTAGES

  • Personnellement pour moi ce statut est parfait car il me permet de garder une dimension de proximité que j’aime beaucoup, et que je préfère beaucoup aux dynamiques d’entreprise ;
  • Les cotisations sont proportionnelles à ce qu’on gagne, si je gagne zéro je paie zéro ;
  • La comptabilité est super simple grâce au fait qu’on est pas soumis à la TVA. Du coup pas besoin d’un comptable, il suffit juste de suivre quelque règle que l’on apprend très vite (et que vous pouvez trouver dans les liens à la fin du post).

DESAVANTAGES

  • On ne peut pas déduire la TVA des dépenses ;
  • On ne peut pas déduire les dépenses de la déclaration de CA. Si donc ton activité prévoit beaucoup de dépenses, ce statut n’est peut-être pas adapté ;
  • Ils existent des plafonds annuels à ne pas dépasser si tu veux rester en franchise de TVA et ces plafonds sont assez bas si tu as beaucoup d’ambition ou si tu mènes une vie coûteuse ! 😉

J’espère avoir été utile et comme d’habitude si vous avez besoin d’assistance pour devenir micro-entrepreneurs n’hésitez pas à me contacter sur Paris pocket – Facilitateur de vie® !

Liens utiles

2 Comments

  1. Sabina dit :

    Merci infiniment pour toutes ces explications Elena!! 🙂 Tes articles sont vraiment instructifs et utiles! 🙂

Répondre à Sabina Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.