Où dormir à Paris ?
17/09/2018
La Nuit Blanche à Paris
01/10/2018
Tous

Bonjour, pardon, merci : la politesse avant tout

Photo by Miguel Á. Padriñán from Pexels

Bonjour, excusez-moi, je vous demande pardon, pourriez-vous m’indiquer le métro le plus proche s’il vous plaît ? merci.

Bonjour, pardon, je suis désolé mais je ne suis pas du quartier, je ne saurais vraiment pas vous aider, encore désolé.

Merci quand même et désolé de vous avoir dérangé, au revoir et encore merci.

Vous venez d’assister à une conversation typique en langue française entre deux inconnus et pour un italophone qui débute en France ça sonne vraiment bizarre !

Et bien, quand on arrive en France et on veut (bien) apprendre le français, il faut apprendre à utiliser les formules de politesse qu’heureusement abondent dans les conversations. Et perso maintenant je préfère un bonjour et un merci de trop, plutôt que rien du tout (comme dans certains mails que je reçois malheureusement).

Une des premières choses à apprendre c’est l’utilisation du bonjour et du merci si on veut éviter le regard assassin que traduit en paroles veut dire :

Non mais oh ! Quel impoli ! Je décide donc de rester volontairement indifférent à toutes demandes venant de sa part.

Car ici il se pourrait que, en entrant dans une boutique et en posant votre question sans un pardon ni un bonjour, le vendeur vous réponde avec un Bonjour quand même!,  afin de vous faire culpabiliser pour les 10 années à suivre !

Apprendre à abuser des formules de politesse peut aussi vous sauver la vie, par exemple dans la jungle urbaine des sens de marche dans le métro.

Très souvent en fait, le pardon dévient une arme létale dans le cas d’une collision frontale causée par un sens interdit : quand vous décidez d’arpenter un couloir plein de monde et n’arrivez pas à passer car tout Paris a décidé de marcher dans le sens inverse, sortez toute la méchanceté  que vous ne pensez pas avoir en vous, sortez  vos coudes à l’extérieur, imprimez un faux et large sourire sur votre visage et, pendant que vous renverser d’autres êtres humains pour pouvoir passer, prononcez dix-mille fois “Pardon,excusez-moi, désolé”… vous serez ainsi parfaitement intégrés à la population locale. ;-p

Je me souviens à mes débuts avoir visité un appartement où vivaient des Erasmus évidemment traumatisés par cette chose-là, et qui avait accroché un panneau qui m’avait fait mourir de rire, avec écrit dessus : “Pardon mon cul !”. 😀

Bref, tout cela pour vous dire que, comme d’habitude et à part l’humour, quand on emménage dans un Pays étranger il faut apprendre quelques règles de base, et qu’un merci, un bonjour et un pardon de plus, finalement ça ne fait pas de mal à personne… sauf peut-être à celui ou celle qui aura croisé vos coudes dans le métro ! :-p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.